Nos expositions

Les bâtiments du site abritent une exposition permanente sur la pêche sportive, la vie dans un club de pêche sélect et sur le saumon de l’Atlantique. Elle est présente dans les bâtiments principaux:

  • Le pavillon principal, construit au début du XXe siècle, dont la décoration intérieure et le style architectural rappellent la résidence montréalaise de Lord Mount Stephen;
  • La neigière, qui servait de lieu d’entreposage pour les prises des membres du club et où l’on préparait les saumons à être expédiés chez les pêcheurs;
  • La remise à canots, utilisée à l’époque par les clients et les guides comme atelier d’entretien et où plusieurs canots d’époque sont aujourd’hui exposés.

Les visiteurs peuvent aussi découvrir les autres attraits du site:

  • La cabane des Indiens, où logeaient les Micmacs de Restigouche, employés comme guides de pêche par le club;
  • La maison du gardien, plus ancien bâtiment du site, érigée un peu avant l’établissement de Lord Mount Stephen et abritant aujourd’hui le bistro et la boutique Matamajaw;
  • Le bassin à saumon, permettant d’observer le saumon de l’Atlantique, roi des rivières, dans une fosse reconstituée.

Le Pavillon principal

Le Pavillon principal aurait été construit au début du 20e siècle, à l’époque du Restigouche Salmon Club ou du Matamajaw Salmon Club selon certaines informations. Par contre, il est fortement possible que ce soit Lord Mount Stephen qui a fait construire ce bâtiment important du site. Le style décoratif intérieur et l’architecture rappellent sa maison de Montréal. Par ailleurs, il constitue un témoin important de l’éclosion, au Québec, après 1870, des clubs de pêche privés, surtout fréquentés par une élite anglophone.

Le bâtiment servait à héberger la clientèle du Matamajaw Salmon Club. On y retrouvait plusieurs chambres, un salon et une salle à manger. Les logis annexes, construits plus tard, servaient à loger les employés du club, à la préparation des repas et à l’exécution des autres tâches quotidiennes.

L’intérieur du bâtiment témoigne de la grande richesse typique de l’époque. Les plafonds sont hauts, les salles sont grandes, la décoration est soignée. L’utilisation du bois rend l’intérieur très chaleureux. De plus, ce bâtiment démontre le clivage entre les classes sociales à cette époque. Il y a une partie cossue et une partie modeste dans le style et dans l’utilisation des matériaux.

Ce bâtiment fait partie aujourd’hui de l’exposition permanente du musée. Cette visite vous fera entrer dans la riche histoire du site, l’époque du Matamajaw Salmon Club. Vous vivrez l’expérience d’être membre de ce club de pêche sélect. De plus, vivez la frénésie du pêcheur et sa passion pour la capture de salmo salar.

Maison du Gardien

La Maison du gardien

Il s’agit du plus vieux bâtiment du Site patrimonial de pêche Matamajaw. Elle a été construite entre 1868 et 1871 par David Riley. À la suite de l’achat de ses propriétés, Lord Mount Stephen s’en sert comme lieu de séjour. C’est seulement après la construction du pavillon central qu’elle devient la maison du gardien du club.

La Maison du gardien est utilisée aujourd’hui pour notre boutique et notre bistro Le petit Bec où vous pourrez déguster un excellent repas. Entrer dans cette maison ancestrale, c’est entrer dans la riche histoire du site.

neigiere

La Neigière

La neigère possède une valeur patrimoniale exceptionnelle. Elle fait partie d’un ensemble de bâtiments secondaires comme on en retrouvait fréquemment dans les clubs de pêche privés. Sa valeur patrimoniale réside ensuite dans son usage. Chaque printemps, à la fin mars, les employés remplissaient la neigière de glace et de neige granuleuse dans le compartiment à neige du bâtiment.  Elle servait d’entrepôt pour conserver les saumons pêchés par les membres du club lors de la saison estivale. La neige se conservait jusqu’à tard à l’automne. La valeur patrimoniale réside enfin dans son architecture. Comme les autres bâtiments de l’ensemble, elle est issue du style vernaculaire américain, est recouverte de planches de bois horizontales, surmontée d’un toit vert et possède un excellent état d’authenticité. La valeur patrimoniale de ce bâtiment est, enfin, fondée sur son histoire. Elle fut construite à la fin du 19e siècle pour le Restigouche Salmon Club.

Ce bâtiment fait partie aujourd’hui de l’exposition permanente du musée. Vous pourrez découvrir lors de sa visite, comment elle était utilisée par les employés du club et comment le saumon était préparé à l’intérieur du bâtiment pour les membres.

remise-canots

Remise à canots

Cette remise servait d’entrepôt et d’atelier pour l’entretien et la réparation des canots utilisés par la clientèle et les guides du Matamajaw Salmon Club.

Ce bâtiment fait partie aujourd’hui de l’exposition permanente du site à visiter. Venez découvrir l’histoire du canot et les diverses méthodes de fabrication. Nous avons plusieurs canots en exposition à admirer.

cabane-indiens

Cabane des indiens

Vraisemblablement construit au début des années 1890, ce bâtiment servait à loger les Amérindiens de Restigouche qui étaient employés comme guides de pêche par le club.

Cette cabane fait partie d’un ensemble de bâtiments secondaires comme on en retrouvait fréquemment dans les clubs de pêche privés

bassin-saumon

Le Bassin à saumon

Le bassin à saumon du Site patrimonial de pêche Matamajaw permet aux visiteurs d’observer le saumon de l’Atlantique de très près. Il est une reconstitution d’une fosse et de l’habitat du saumon de l’Atlantique. Vous pourrez ainsi vous approcher comme jamais du roi de nos rivières.


2018 | Tous droits réservés | Site patrimonial de pêche Matamajaw